Honoré de Balzac, une vie élégante

Honoré de Balzac a 31 ans lorsqu’il commence à écrire son « Traité de la vie élégante ». Son objectif est de se concentrer sur l'écriture de roman, il est néanmoins obligé de faire des piges pour divers journaux afin de payer ses dettes et pouvoir vivre.

Nous sommes en 1830, trois années de Révolution ont contraint le Roi Charles X à abdiquer le 2 Aout. Dans ces temps troubles, Emil de Girardin, rédacteur en chef du journal La Mode rassemble Honoré de Balzac et différents autres journalistes et écrivains pour étudier certains comportements sociaux liés à la mode qui le taraude. Qu’est-il arrivé à l’ancienne élégance ? Comment la nouvelle génération réagit à ces bouleversements sociaux ? Quel impact retrouve-t-on au niveau des tenues vestimentaires ?

Ce journal unique en son genre, tente de changer l’approche conservative liée à la mode. Nous n’y trouvons pas d’études à propos des silhouettes et coupes de vêtements en tant que tel, les personnes travaillant en collaboration pour La Mode développent des thèses et réflexions à propos de la Mode et théorisent les diverses formes d’élégance.



Ce Traité de la vie élégante écrit par Honoré de Balzac est paru en 1830 dans La Mode est donc également une collaboration entre plusieurs journalistes et témoins des bouleversements sociaux dans un temps où plusieurs événements troubles viennent bouleverser la vie de chacun, de la noblesse aux ouvriers en passant par la bourgeoisie parisienne.

Le Traité commence par une définition de l’homme à travers trois catégories ; l’homme qui travaille, l’homme qui pense et l’homme qui ne fait rien. Ainsi, ces trois catégories d’hommes entrainent trois manières de vivre distinctes : la vie occupée, la vie d’artiste et la vie élégante.
Ces subdivisions établies par Balzac sont ensuite chacune développée dans un paragraphe. Nous avons retenu trois citations de l’écrivain qui lui permette de définir sa vision de l’élégance.


(Honoré de Balzac) 

« Le but de la vie civilisée ou sauvage est le repos. // Le repos absolu produit le spleen. // La vie élégante est, dans une large acception du terme, l’art d’animer le repos. // L’homme habitué au travail ne peut comprendre la vie élégante. // Corollaire. Pour être fashionable, il faut jouir du repos sans avoir à passer par le travail : autrement gagner un quaterne, être fils de millionaire, prince, sinécuriste ou cumulard. »

« L’artiste est une exception : son oisiveté est un travail, et son travail un repos ; il est élégant et négligé tour à tour »

« Il ne suffit pas d’être devenu ou de naître riche pour mener une vie élégante : il faut en avoir le sentiment. »


(Portrait de Brummell par Robert Dighton)

Balzac indique également que la vie élégante est le fruit de la Révolution qui a vu les travailleurs se lasser de leurs tâches et décider désormais de partager labeurs et richesses de façon équitable. Ainsi, l’écart entre aristocratie, bourgeoisie et travailleur c’est réduit sur le plan économique mais aussi social. L’homme social s’est alors « fatigué » à trouver des distinctions entre chaque classe. « Maintenant, chaque homme qui va se dresser s’appuiera sur sa propre force ».

Une fois la vie élégante définie, l’écrivain va alors développer, avec l’aide d’un ami anglais Brummell, les principes généraux, dogmes , « choses qui précédent immédiatement de la personne » pour avoir une vie élégante.

Le caractère inné de ce style de vie apparait dans les préceptes établis, mais la toilette, la construction du goût sont par exemples autant d’éléments mis en exergue par Honoré de Bazac.

Nous recommandons de lire cet ouvrage non pas forcément dans une recherche de l’élégance, mais pour se rendre compte combien les comportements engendrés par la mode n’ont, pour beaucoup, pas changé depuis 1830.

Il nous apparait important aujourd’hui de continuer à nous plonger dans des ouvrages et textes plus ou moins anciens. Cela peut vous permettre deux choses, de l’inspiration, et mieux comprendre, à travers des expériences et moeurs passées, le fonctionnement de notre société actuelle.


Nils

 
Partager cet article :