Curtis Oland, son installation Delicate Tissus

Après avoir découvert David Lee et Rahemur Rahman lors de l’International Fashion Showcase, nous avons été touchés par les créations de Curtis Oland, jeune talent basé à Londres. Originaire du Canada, il introduit dans sa démarche artistique la remise en question de l’idée d’une culture autochtone homogénéisée dans l’ensemble de l’Amérique du Nord. Cette collection met en lumière les croyances et perspectives clés partagées qui convergent entre les communautés autochtones extrêmement diverses du Canada.

Né en 1989, Curtis a grandi dans l’Ouest Canadien, son lien avec les paysages montagneux est une réelle source d’inspiration. Diplômé de l’Université Ryerson de Toronto, il est le lauréat du prix du jeune créateur de mode masculine lors de la Fashion Week homme de Toronto en 2016.







Les pièces confectionnées sont conçues à partie de matières organiques. Ouvert sur l’interdépendance entre toutes les formes de vie, son installation à IFS, nommée Delicate Tissus, offre aux visiteurs une expérience naturelle et méditative. Le développement de cette expérience est à l’origine issu d’une réflexion sur les connaissances ancestrales indigènes.

Selon Curtis Oland, « Nos corps sont temporels, en lien avec les courant de flux et reflux du temps et de l’espace. Ce que nous prenons - et donnons - à la terre est sacré, c’est un échange spirituel ».
En juxtaposant des teintes naturelles et des tissus brutes, le jeune designer élabore des silhouettes délicates et structurées.





Cette collection est une réelle célébration des matériaux, cultures et peuples indigènes, elle nous rappelle les fondamentaux. Ce que nous portons nous relie à l’esprit, à la terre, aux uns aux autres.



Nils

Images : Iolo Lewis Edwards& Partenaire Média High Fashion Talk.

 
Partager cet article :