Liam Hodges AW17, en route vers une dystopie

L’Angleterre connait depuis quelques mois une certaine division entre les pro-Europe et les pro-Brexit, en prenant également en compte les récents événements mondiaux, Liam Hodges a décidé de créer pour la saison Automne / Hiver 2017, une nouvelle collection sur ce monde qui court à la folie, aux divisions. Un séjour à travers l’Asie, lui a permis également de prendre énormément de photos, et de redécouvrir films d’horreurs asiatique et blockbusters américains des années 90, dont le public Chinois et Japonais étaient friands.



Pour cette saison, Liam met donc en relation la société actuelle avec la société futuriste imaginée par les scénaristes et producteurs des années 90 qui filmaient une société dystopique, aux personnages déformés obnubilés par de vils et macabres objectifs. Le blockbuster américain Total Recall est une inspiration centrale lors de la conception des éléments graphiques de la collection. Ce film produit par Paul Verhoeven dans lequel des stars du grand écran américain ont joué notamment Arnold Schwarzenegger et Sharon Stone, présente l’histoire d’un homme qui « part » en vacances virtuelles sur la planète Mars, lorsqu’une série d’événements terribles et inattendus l’oblige à partir réellement (?) sur la Planète Rouge. Ce scénario tout droit sorti de l’imagination du scénariste se questionnant sur le futur technologique et l’utilisation qu’en aurait fait l’Homme bien que disproportionné au monde dans lequel nous vivons actuellement, a néanmoins la capacité à surprendre avec effroi le spectateur de l’époque. Est-ce donc cela le futur ? C’est en tout cas dans cet univers que le designer anglais nous plonge, la vie après la fin du monde.


Cette collection qui a pour titre Dystopia Lives, a très bien été résumée d’une phrase écrite par Hector Aponysus, ami poète du designer « Looking for a vocation in the decline of civilization ».



Liam apporte bon nombre de références dans cette collection pour décrire un mot post-apocalyptique pour envisager ces « Dystopia Lives ». Des effets spéciaux, et clins d’oeil à Total Recall sont disposés de part et d’autres de la collection.
Les pantalons militaires tailles hautes évoquent différentes scènes du film où l’on trouve un pantalon cargo fait de sacs en papier et déchets.
Comme évoqué précédemment, les t-shirts graphiques sont inspirés par des photos prises par Liam Hodges en Chine. Le designer a retouché ses photos pour donner une impression d’image de film d’horreur cassette des années 90.
Le t-shirt imprimé de seins est inspiré par le personnage, Mary du film qui possède trois seins dû à une déformation.



Liam utilise énormément le camouflage cette saison.

Adepte du patchworking, la technique est devenue au fil des collections une réelle signature chez Liam. Appliqué sur des pull en laine doux et confortable, mais également sur des ensembles (sweatshirt et pantalons) de coton, le patchwork donne à l’Aponysus Crew une coupe et tenue incroyable, les bras sont oversized, tout comme la longueur du buste. Le confort est à son paroxysme.



L’univers du designer, n’est pas uniquement dans un monde dystopique, Liam Hodges aime également entretenir une certaine forme d’ambiguïté, entre pessimisme et optimisme. Dans ce contexte, il est difficile de savoir si le hoodie « THIS YEAR » nous apostrophe en annonçant une année qui sera mauvaise, ou peut-être justement ne serait-elle pas la bonne ?
Lors de sa fête de fin de show de présentation de collection à la Fashion Week de Londres, Liam Hodges a dit une phrase intéressante et pleine de sens, « Les vêtements ont une histoire, je tiens donc à ce que les personnes puissent goûter à cette histoire ». Avec cette collection Dystopia Lives, très aboutie et fascinante Liam Hodges compose ses vêtements avec une forte conscience sociale et une sensibilité explorant la possibilité d’un Monde anéanti.
Inconscient de notre futur, nous ne savons qu’une chose, s’habiller avec des pièces de la collection automne / hiver 2017 de Liam Hodges ne sera pas une utopie !

Sources : liamhodges.co.uk ; Totall Recall